McKinnon c. Administrateur général (ministère de la Défense nationale)

2016 CRTEFP 32

  • Devant:  John G. Jaworski
  • Date de la décision:  2016-04-12
  • Langue originale:  Anglais

Termes analytique:


Relations de travail – Licenciement – Cote de fiabilité – Abandon – Principe de transparence judiciaire

Le fonctionnaire s’estimant lésé a déposé un grief contre la décision de l’employeur de le garder en congé pendant un examen de sa cote de fiabilité – il a déposé un autre grief à l’encontre de la décision de l’employeur de mettre fin à son emploi – le fonctionnaire s’estimant lésé ne s’est pas présenté à l’audience – la demande de l’agent négociateur de préserver l’anonymat du fonctionnaire s’estimant lésé a été rejetée, mais certaines pièces justificatives ont été scellées sur ordonnance – la formation de la Commission a conclu que l’omission du fonctionnaire s’estimant lésé à maintenir la communication avec son agent négociateur faisait en sorte que ce dernier ne s’était pas acquitté de la simple obligation fondamentale qui lui incombait de poursuivre son affaire avec diligence raisonnable – la formation de la Commission a conclu que l’inaction du fonctionnaire s’estimant lésé démontrait, en somme, qu’il avait abandonné ses griefs.

 

Les griefs sont rejetés.